Carte Vitale « dévitalisée »

La chambre syndicale des medecins du Val-d’Oise lance sa carte vitale devitalisee, une operation de communication pour sensibiliser les patients sur leur opposition a la loi Sante de Marisol Touraine

« On ne lâchera pas. On est toujours aussi déterminés », tonne Serge Larcher.

A l’instar de son président, la chambre syndicale des médecins du Val-d’Oise (CSMVO), qui regroupe 150 adhérents soit environ 10 % des praticiens du département, n’est pas prête à déposer les armes dans son combat contre la loi Santé de la ministre Marisol Touraine du 26 janvier 2016.

Par le passé, les médecins libéraux du Val-d’Oise, très mobilisés dans la contestation, ont tenté à plusieurs reprises de sensibiliser l’opinion publique. Sans atteindre l’objectif escompté. Leurs opérations escargots menées sur l’A1 et l’A13 le 13 novembre 2015 ayant logiquement été éclipsées par les attentats.

Lire plus