Le SML, premier syndicat à dire non massivement à la convention médicale !

Les représentants du Syndicat des Médecins Libéraux ont largement entendu vos mécontentements contre la convention médicale proposée par la Sécurité sociale. Avec 95,5 % pour le « non », 4 % pour le « oui » et 0.5 % « ne se prononce pas », le SML n’a donc pas signé la convention médicale.
Un texte désespérant et inacceptable qui est marqué entre autre par :

  • l’absence de création d’un espace de liberté tarifaire ;
  • la non revalorisation de la C qui reste à 23 €, est de faite un artifice de majoration invisible de 2 € ajoutée par la Caisse et qui, de toute façon ne générera qu’une augmentation annuelle de 20 centimes par consultation sur 10 ans. C’est la fin de l’acte de base réévalué ;
  • la stigmatisation des médecins du secteur 2, généralistes comme spécialistes ;
  • la non reconnaissance des MEP et des médecins spécialistes tous secteurs ;
  • la dépendance aux subventions forfaitaires ;
  • la non réponse aux réels besoins en proximité (visite à domicile, coordination, Télémédecine) ;
  • l’omnipotence du Directeur de la CNAM, qui deviendra seul décisionnaire des seuils de déclenchement des sanctions tarifaires ;
  • l’augmentation du reste à charge des patients fragilisant le lien médecin/patient…

La liste des régressions est longue !

Rejoint dans son refus par les adhérents de la CSMF, cette convention s’applique, de ce fait, avec un front d’opposition de près de 50 % des médecins libéraux !
Le SML, fort de ses convictions et de sa représentativité, continue plus que jamais à être un syndicat de convictions et de défense des intérêts de l’exercice libéral de la médecine. C’est pourquoi il présentera aux candidats à la présidentielle, lors de son congrès annuel les 23 et 24 septembre, ses propositions pour un nouveau système de santé libéral moderne qui replace le médecin libéral comme pilier essentiel de notre médecine.

Inscription au congrès ici

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *