Les vrais buts de la Loi de modernisation de la santé

Les vrais buts de la Loi de modernisation de la santé avoués par une de ses architectes

Communiqué de presse UFML, le 20 avril 17h

Hier dimanche, Brigitte Dormont participait à une émission sur France Culture sur la loi de modernisation du système de santé au cours de laquelle elle confirme ce que l’UFML dénonce des vrais buts de la loi.

Ainsi à 39.14 min. de l’émission : « C’est la mort annoncée de la médecine libérale et c’est une bonne chose parce que la médecine libérale est incompatible avec un système d’assurance maladie comme le nôtre ».
40.17 min. « L’intérêt principal est que les circuits financiers ont changé »
40.38 min. « Le tiers payant généralisé rend les médecins dépendants du financeur »
40.53 min. « Si l’Assurance maladie veut faire pression sur les médecins , elle a les moyens financiers de faire pression sur les médecins »
41.05 min. « Les médecins recevront leurs rémunérations de la Sécurité sociale ou de l’organisme qui sera en charge du paiement »
41.15 min. « Les médecins vont dépendre pour leur niveau de vie, pour leur rémunération, du financeur »

Voir la vidéo à l’initiative du Bloc, de l’UFML et de la FMF.

La thèse de l’UFML sur les véritables but de la loi, une médecine guidée par d’autres intérêts que le soin, se trouve validée par une des architectes du projet.

Au regard des fonctions qu’occupe Brigitte Dormont, l’UFML interpelle le ministère de la Santé sur la confirmation ou l’infirmation de ces déclarations.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *