STABLON assimilé stupéfiant pour la prescription et la délivrance

À compter du 3 septembre 2012, STABLON 12,5 mg comprimé enrobé est assimilé à un stupéfiant pour sa prescription et sa délivrance.

Selon un arrêté publié au Journal officiel du 27 juillet 2012, à partir du 3 septembre 2012, les médicaments contenant de la tianeptine administrés par voie orale seront soumis à une partie de la réglementation des stupéfiants. Cette mesure vise à limiter le risque de pharmacodépendance, d’abus et d’usage détourné de ces médicaments.

Cet arrêté remplace celui du 8 juin 2012 (Journal officiel du 20 juin 2012), qui est abrogé.

En pratique :
A partir du 3 septembre 2012, la prescription et la délivrance de STABLON 12,5 mg comprimé enrobé sera soumise aux dispositions suivantes :
– prescription en toutes lettres (nombre d’unités par prise, nombre de prises et dosage) sur ordonnance sécurisée ;
– durée de prescription limitée à 28 jours ;
– chevauchement interdit sauf mention expresse du prescripteur portée sur l’ordonnance ;
– conservation d’une copie de l’ordonnance pendant 3 ans par le pharmacien.

Il n’y a pas d’obligation pour le patient de présenter l’ordonnance dans les 3 jours suivant la date de son établissement pour que le pharmacien puisse délivrer la totalité du traitement.

Ces dispositions ne s’appliquent qu’aux prescriptions exécutées par les pharmaciens d’officine.

En savoir plus :
Arrêté du 28 juin 2012, publié au Journal officiel (27 juillet 2012)
Lettre du laboratoire Servier aux professionnels de santé, ANSM (juillet 2012)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *