Génériques : la CSMF propose des règles de bonne conduite

Génériques : la CSMF propose des règles de bonne conduite

La CSMF a participé à la deuxième réunion du groupe de travail interprofessionnel constitué entre, d’une part, les syndicats de médecins et de pharmaciens, et d’autre part, l’assurance-maladie. À cette occasion, la CSMF a réaffirmé la nécessité d’appliquer des règles claires de bonne conduite afin de développer un travail en bonne intelligence au service des patients entre médecins, pharmaciens et assurance-maladie.

Voir le communiqué de la CSMF

 La CSMF préconise notamment que l’agence nationale de sécurité du médicament produise des recommandations claires concernant l’exclusion de certains médicaments de la substitution. De même, la mention NS, droit fondamental du médecin dans l’intérêt du patient, doit être strictement respectée par les pharmaciens et les caisses d’assurance-maladie. Celles-ci ne doivent en aucun cas se livrer au harcèlement administratif des médecins, notamment en imposant que la mention non substituable ne soit portée de façon manuscrite sur l’ordonnance, une absurdité crasse à l’heure de l’informatisation des cabinets médicaux et de la dématérialisation des prescriptions.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *