Le Dr Éric Henry, 53 ans, prend les manettes du SML

C’est un médecin généraliste quinquagénaire, installé à Auray dans le Morbihan, qui vient d’être élu ce samedi 13 décembre à la tête du Syndicat des médecins libéraux (SML), dès le premier tour, avec 57 % des voix. Il devance largement ses deux concurrents, le président sortant Roger Rua (26 %) et le Dr Dominique Jeulin-Flamme (17 % des suffrages).

Pour le Dr Éric Henry, jusque-là secrétaire général du syndicat, il s’agit d’une victoire très nette, lui qui qualifiait dans « le Quotidien du Médecin » son principal adversaire, il y a quelques jours encore, de « bon président de transition ».

Priorité à la grève

La ligne politique du SML ne devrait pas pour autant connaître de tournant immédiat. La priorité du Dr Henry est en effet « la réussite de la grève de décembre car nous sommes tous contre la loi de santé de Marisol Touraine ».

Artisan du concept du « médecin volant » en matière de permanence des soins, le Dr Henry est réputé comme étant un praticien imaginatif et combattant, à la fois homme de projets locaux et forte tête. Après les changements à la tête de la CSMF, cette élection marque une étape supplémentaire dans le renouvellement du paysage du syndicalisme médical, avec la montée en puissance de responsables ayant fait leurs preuves en région.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *