Mot du Président du SML, le Dr Philippe VERMESCH

Cette nouvelle mandature, après le combat contre la loi de santé, après les élections aux URPS, portera son message auprès des candidats aux élections présidentielles nationales et nous aurons à cœur de faire comprendre à la future équipe qui gouvernera la France que la pérennité de notre système de santé tel que nous le connaissons passe obligatoirement par une implication plus active des libéraux.

Ceux-ci doivent devenir les organisateurs du soin et avoir une place décisionnelle dans les structures de gouvernance. La pensée « unique » du tout hôpital, des maisons de santé pluri-disciplinaires, même si leur rôle est important, ne doit pas devenir le seul modèle économique du système de santé.

Oublier les libéraux comme c’est le cas depuis 10 ans…, c’est voir notre système reculer par rapport à tous les autres pays alors qu’il était considéré comme le meilleur.

Le SML n’a pas signé la convention, à la demande de son Assemblée générale. La nouvelle équipe proposera des pistes, notamment en terme de prévention et de rémunération pour que l’ensemble des syndicats soit partie prenante dans la gestion du système de soins au travers de la convention.

Je tiens à remercier mes confrères de leur confiance et je leur assure mon engagement plein et entier afin de préserver une médecine libérale que nous sommes fiers d’exercer avec la confiance de nos patients. Je poursuivrai les combats engagés par le SML, tout en allant plus loin encore pour mettre fin aux attaques répétées contre les médecins libéraux qu’ils soient généralistes, spécialistes, MEP ou plateaux techniques, secteur 1 ou secteur 2.

J’appelle chaque membre du SML à se mobiliser autour de la nouvelle équipe afin de porter tous ensemble l’engagement du SML.

Confraternellement vôtre.

Dr Philippe VERMESCH 
Président du SML

VISUALISER LA NOUVELLE EQUIPE DE SML

flash-info_sml

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *