VO NEWS était présent et en parle dans son journal

La Chambre Syndicale des Médecins du Val d’Oise a organisé le 18 mars une journée d’action avec fermeture des cabinets médicaux et assemblée générale.

Elle entend protester contre la destruction progressive de la médecine libérale en France avec la mise en place obligatoire du tiers payant généralisé, les contrats d’accès aux soins limitant les compléments d’honoraire, les réseaux de soins qui ne vont pas tarder également à nous être imposé.

Alors même que le coût d’un acte médical est un des plus bas d’Europe et ne représente que quelque pour cent des dépenses de la sécurité sociale, alors que les mutuelles engrangent des bénéfices de plus en plus conséquent et remboursent de moins en moins, les médecins libéraux sont accusés d’entraver l’accès aux soins. Ces attaques et cette désinformation n’ont que trop duré. La révolte gronde…

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *