Le Conseil Constitutionnel valide la loi sur les réseaux de soins

Le Conseil Constitutionnel valide la loi sur les réseaux de soins

CSMF Actu du 24 janvier 2014

Le Conseil Constitutionnel a validé jeudi la loi sur les réseaux de soins adoptée le 19 décembre par le parlement. Les sages ont notamment estimé que les dispositions contestées ne portaient pas atteinte à la liberté des opticiens lunetiers d’exercer leur profession.

Lire plus

Sécurité des médecins : la CSMF relance le dossier

Sécurité des médecins : la CSMF relance le dossier

Sécurité : la CSMF reçue au Ministère de l’Intérieur

CSMF Actu du 25 janvier 2013

Après une nouvelle agression de médecin dans les Yvelines, la CSMF a été reçue en urgence au ministère de l’Intérieur pour faire le point sur le dispositif de sécurité des praticiens.

Voir le communiqué de la CSMF

Lire plus

Appliquer ce qui a été signé pour améliorer l’accès aux soins

Appliquer ce qui a été signé pour améliorer l’accès aux soins

ÉDITO de Michel CHASSANG, Président de la  CSMF

La CSMF a signé l’avenant n°8 pour deux raisons majeures qui concernent tous les médecins : une première étape de revalorisation du secteur 1 pour 470 millions d’euros, et le contrat d’accès aux soins qui est en réalité un secteur optionnel très amélioré car étendu à toutes les spécialités avec un niveau de compléments d’honoraires plus élevé.

Lire plus

CSMF Actu du 11 janvier 2013

CSMF Actu du 11 janvier 2013

Les vœux de la CSMF, Ce que la convention prévoit en 2013, Les combats à mener en 2013, Sécu : la CSMF dénonce l’aggravation des déséquilibres entre la ville et l’hôpital, Contraception : la CSMF refuse la surexposition juridique des médecins, Pilule de 3e et 4e générations : l’UNOF-CSMF s’indigne ETC…

pour en savoir plus

Lire plus

CSMF ACTU DU 21 DÉCEMBRE 2012

CSMF ACTU DU 21 DÉCEMBRE 2012

ACTUALITÉ : Conseil confédéral : la CSMF mobilisée

La CSMF réunissait samedi dernier son Conseil confédéral. Celui-ci a réaffirmé tout l’intérêt de l’avenant n°8 et exigé que l’esprit de cet accord ne soit pas dévoyé par les caisses. Le conseil exige en particulier que les revalorisations en faveur du secteur 1 soient appliquées selon le calendrier prévu, que le contrat d’accès aux soins soit aménagé pour les grandes villes et que le dispositif de suivi des pratiques tarifaires abusives conserve bien son caractère pédagogique. (CSMF ACTU du 21 décembre 2012)

Lire plus