GÉNÉRIQUES INJECTABLES : ENFIN UNE ÉVALUATION

GÉNÉRIQUES INJECTABLES : ENFIN UNE ÉVALUATION

Suite à la mise en garde du Dr Gauzit, l’Afssaps va peut-être, pour la première fois, évaluer l’efficacité des antibiotiques génériques.

La mise en garde du Dr Gauzit quant-aux risques potentiels liés à l’utilisation d’antibiotiques génériques sous forme injectable (moindre efficacité de la Vancomycine notamment) ne date pas d’hier.
Le médecin, expert externe de l’Afssaps, avait présenté ces risques à l’agence du médicament, mais sa « demande n’a pas été jugée comme prioritaire et est restée lettre morte ».

Lire plus

GÉNÉRIQUE, SANCTION ET RELOCALISATION

GÉNÉRIQUE, SANCTION ET RELOCALISATION

GÉNÉRIQUES : l’IGAS préconise de sanctionner les médecins

L’utilisation des médicaments génériques en France doit être développée, plaide l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) dans un rapport, en suggérant de relocaliser la production de leurs matières premières ou de pénaliser les médecins qui n’en prescrivent pas assez.

Rapport de l’IGAS

Lire plus

Génériques : la CSMF propose des règles de bonne conduite

Génériques : la CSMF propose des règles de bonne conduite

Génériques : la CSMF propose des règles de bonne conduite

La CSMF a participé à la deuxième réunion du groupe de travail interprofessionnel constitué entre, d’une part, les syndicats de médecins et de pharmaciens, et d’autre part, l’assurance-maladie. À cette occasion, la CSMF a réaffirmé la nécessité d’appliquer des règles claires de bonne conduite afin de développer un travail en bonne intelligence au service des patients entre médecins, pharmaciens et assurance-maladie.

Voir le communiqué de la CSMF

Lire plus

Génériques : les patients de plus en plus sceptique

Génériques : les patients de plus en plus sceptique

Génériques : les patients de plus en plus sceptique

les patients du CISS (Collectif interassociatif sur la santé), doutent de la bioéquivlence des génériques.
Par l’intermédiaire de Christian Saout, le patron du CISS, les patients s’adressent à Marisol Touraine, la ministre de la Santé, dans une lettre ouverte. Ils lui demandent notamment de revoir les conditions dans lesquelles sont réalisés les tests de bioéquivalence ainsi que les essais précliniques et cliniques, que ces produits soient fabriqués en France ou importés.
« La question de la stricte équivalence entre générique et princeps nécessite d’être revue » écrit Christian Saout car « la France autorise un médicament essentiellement similaire comme générique plutôt que d’exiger un auto-générique » critique t’il. “C’est à tort que les régimes d’assurance maladie affirment dans leur communication à destination du public, depuis plusieurs semaines maintenant, que l’ensemble des génériques sont des copies”, fait-il valoir.

Lire plus

Pharmacie déconventionnée : interview lue sur EGORA

Pharmacie déconventionnée : interview lue sur EGORA

Récit très instructif qui illustre, encore une fois, la pratique par la CPAM du délit statistique.

Pharmacien déconventionné : « Le tout générique est une pression malsaine »

Jacqueline Girardeaux est propriétaire d’une pharmacie située dans les Deux-Sèvres.

Avec son fils co-titulaire, ils viennent d’être déconventionnés pour un mois.

La CPAM leur reproche de n’avoir pas délivré suffisamment de médicaments génériques. Ils seraient les premiers à être ainsi sanctionnés. La pharmacien compte faire appel.

Lire plus