Édito du Président du SML : Christian Jeambrun

Édito du Président du SML : Christian Jeambrun

Présentation du Congrès du SML par Christian Jeambrun

Délégation de tâches-article 51 loi Bachelot
Projets de Marisol Touraine

Pour une lecture en pdf, cliquez ici

L’article 51de la loi Bachelot est en place. Depuis quelques mois il est même effectif avec la parution dans certaines régions de propositions d’expérimentations.

Lire plus

Christian Jeambrun présente les orientations du congrès de Lille

Christian Jeambrun présente les orientations du congrès de Lille

Christian Jeambrun présente les orientations du congrès de Lille

Le Congrès du SML se déroule à Lille les 28 et 29 prochains à Lille. Son thème n’est pas centré sur les dépassements d’honoraires. N’est ce pas étrange alors que vous serez à mi chemin dans les négociations sur le sujet ?

Le congrès du SML se prépare presque un an avant sa tenue et nous n’avions pas prévu alors cette négociation sur les dépassements d’honoraires. Il est vrai que le thème central du congrès « médecine libérale : mission de santé publique », choisi il y a plusieurs mois reste d’actualité au vue des propos récents de la ministre mais la négociation en cours aiguise certainement plus l’intérêt des médecins libéraux.

Lire plus

La survie de la médecine libérale

La survie de la médecine libérale

Christian Jeambrun, président du Syndicat des Médecins Libéraux , dans une interview au journal la Tribune, revient sur les négociations du mercredi 5 septembre avec la CNAM sur les dépassements d’honoraire.
Christian Jeambrun reproche à l’assurance maladie d’avoir adopté directement une attitude répressive.
Il existerait 249 dossiers de dépassements excessifs et on menace 150000 médecins libéraux de représailles.
La CNAM souhaite utiliser le système conventionnel pour contraindre les médecins. Par là même, elle torpille le Conseil de l’Ordre des Médecins qui d’ailleurs n’était pas convié aux négociations.
En passant par les Commissions Paritaires Locales, les directeurs des caisses seraient les seuls habilité à sanctionner.

Lire plus