RÉUNION MÉDECINS / ÉLUS

RÉUNION MÉDECINS / ÉLUS

Le 14 NOVEMBRE 2013, la Chambre Syndicale organise une réunion/débat avec des élu(e)s.

Aujourd’hui la médecine libérale est menacée et ceci ne semble émouvoir personne !!

Et pourtant, que se cache-t-il derrière la libéralité de notre profession?

Loin de vouloir défendre des privilèges comme certains s’entendent à le dire, les médecins libéraux d’aujourd’hui se battent pour continuer à proposer des soins de qualités à tous les Français.

IL EST URGENT DE L’EXPLIQUER, DE LE FAIRE COMPRENDRE !

Ce sera l’objet de la réunion-débat organisée entre des élus et des médecins libéraux du Val d’Oise, à laquelle assisteront :

Mme la Sénatrice Dominique GILLOT,

Mr le Sénateur Francis DELATTRE,

Mr le Député Philippe HOUILLON,

Mr le Député Gérard SEBAOUN,

le jeudi 14 novembre 2013 à partir de 18H30 à la Chambre Syndicale des Médecins du Val d’Oise,

dans les locaux du Conseil de l’Ordre du 95

au 16 avenue Voltaire, 95600 EAUBONNE.

Nous comptons sur votre présence…

Le Président,
Docteur Serge LARCHER

Lire plus

STRATÉGIE NATIONALE DE SANTÉ

JEUDI 14 NOVEMBRE 2013

À PARTIR DE 18H30

AU SIEGE DE LA CSMVO,

16 AVENUE VOLTAIRE À EAUBONNE

RÉUNION MÉDECINS LIBÉRAUX / ÉLU(E)S DU VAL D’OISE

DÉBAT :

LA NOUVELLE STRATÉGIE NATIONALE DE SANTÉ

ET

PROBLÈMES RENCONTRÉS SUR LE TERRAIN PAR LES MÉDECINS LIBÉRAUX 

Venez nombreux, plus nous nous exprimerons, plus grandes seront nos chances d’être entendues au plus haut niveau.

Lire plus

Contrat d’accès aux soins : dialogue de sourds entre la caisse du Val d’Oise et les médecins

Contrat d’accès aux soins : dialogue de sourds entre la caisse du Val d’Oise et les médecins

Quotidien du Médecins, 08 Octobre 2013

La chambre syndicale des médecins du Val d’Oise (CSMVO) continue de ferrailler avec la caisse primaire du département au sujet des méthodes qui auraient été utilisées par les délégués de l’assurance-maladie (DAM) pour inciter les médecins libéraux à adhérer au dispositif du contrat d’accès aux soins (CAS).

En juillet déjà, la CSMVO avait adressé un courrier à cette CPAM. « Des médecins se sont vus reprocher (par des DAM) des dépassements d’honoraires qu’ils auraient pratiqués à des patients bénéficiant de la CMU sans autre précision complémentaire de date ou d’identité », écrivait le Dr Serge Larcher, président de la CSMVO.

Lire plus

SCANDALE DES MUTUELLES, FIN DU SECTEUR 2

SCANDALE DES MUTUELLES, FIN DU SECTEUR 2

la mort du secteur 2, c’est la mort du secteur libéral

Frédéric BIZARD répond à EGORA :

Dans un livre écrit à la demande de l’Union des chirurgiens de France (UCDF), “Complémentaires santé, le scandale” (Edition Dunod. Sortie en librairie le 9 octobre 2013.) l’économiste de la santé et maître de conférence à Science Po Frédéric Bizard, se penche sur le monde riche et opaque des mutuelles santé. Il décrit un système “inefficient, injuste, coûteux et à bout de souffle”, et un lobby à la manœuvre dans les couloirs du ministère de la Santé visant l’extinction du secteur 2.

La Stratégie nationale de santé repose sur la mise en place du tiers-payant pour les actes de médecine générale. Qu’en pensez-vous ?

Frédéric Bizard : Il s’agit pour moi d’un grand vide qu’on a essayé de combler avec le tiers-payant. Cette idée est plus dommageable que constructive en ce sens que le tiers-payant existe déjà pour les patients défavorisés et les risques les plus lourds. Donc,  je pense qu’on se situe plus dans un effet d’annonce politique que dans une stratégie intéressante. Je ne vois pas en quoi le tiers-payant va permettre d’améliorer l’accès aux soins et je pense qu’au contraire cela aura un effet très délétère en supprimant le levier de contrôle et de régulation des dépenses de santé, qu’est le ticket modérateur.

Lire plus

Contrat d’Accès aux Soins : attention danger !

Contrat d’Accès aux Soins : attention danger !

Le SML conseille de ne rien signer…

Le SML a décidé lors de son dernier Conseil d’Administration de ne pas promouvoir le CAS et de mettre en garde les confrères qui se laisseraient convaincre par les « visiteurs médicaux » de la Caisse (les fameux DAM).

Le SML conseille de ne rien signer en l’absence de garanties sur l’interprétation de ce contrat, l’expérience récente de celle des principes de sanctions de l’avenant 8 le rappelle douloureusement aux signataires.

Lire plus